Zoom sur la transition numérique des entreprises

Article par Wesby Energies

Gérez, contrôlez et économisez en temps réel avec notre solution brevetée Wesby

La transition numérique d’une entreprise est l’adoption des moyens digitaux pour la gestion efficace de cette dernière. Elle permet le respect du décret tertiaire et une réduction des coûts.
La transformation digitale est un phénomène qui prend beaucoup d’ampleur depuis quelques années. Toute entreprise se doit d’effectuer sa transition numérique si elle veut continuer à exister afin d’assurer sa place sur le marché. Qu’appelle-t-on transition numérique ? En quoi est-elle si cruciale pour toute entreprise ?

La transition numérique en 2021, qu’est-ce que c’est ?

Avec la crise sanitaire, de nombreuses entreprises coulent en raison des nouvelles réformes mises en vigueur par les gouvernements. La transformation numérique est au cœur des conversations. En 2021, la transformation numérique est le plus grand allié des entreprises qu’elles soient grandes, moyennes ou même petites. Elle vise la dématérialisation totale des entreprises et la digitalisation complète des services offerts par cette dernière. Cela représente un atout majeur en tenant compte des réalités du 21e siècle.

 

Définition de la transition numérique 

Encore appelée e-transformation, la transformation numérique est un concept de mutation en rapport avec le développement à grande échelle des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Elle vise à innover l’interne de toute entreprise en rangeant les moyens traditionnels et se basant sur les découvertes liées au numérique.

Origine du concept de transition numérique 

Parce que le numérique se développe de plus en plus, certaines entreprises n’arrivent pas à suivre la cadence et restent en marge des révolutions. Elles meurent par la suite. C’est dans l’optique de numériser le monde que le concept de transition numérique est apparu. De nombreuses entreprises peuvent donc en bénéficier pour faire face à la concurrence internationale. Si vous avez envie de tenter l’aventure, ACCÉDEZ À L’INTERFACE SMART CITY EN 2 CLICS pour obtenir une démo du fonctionnement de la gestion énergie de votre entreprise.

Que dit la loi sur la transition numérique ? 

En France, la loi favorise la transformation numérique. En effet, cette loi prévoit des solutions applicables afin d’opter pour des résultats efficaces. Le but de cette mesure est de favoriser une optimisation des différents projets de l’entreprise. Cependant, il faut noter que la transformation du numérique doit être appliquée dans le respect strict de la vie privée et doit être exercée dans le principe de la transparence. Compte tenu de la loi sur la transition énergétique et du décryptage du décret tertiaire, Wesby Energies garantit une meilleure croissance verte.

Pourquoi en 2021 la transition numérique est-elle une tendance ?

Face à la crise sanitaire qui a touché le monde entre 2020 et 2021, les frontières entre les stratégies business et stratégie technologique ont commencé par disparaître. En effet, plusieurs entreprises ont réalisé que la transformation numérique est la meilleure des solutions pour faire face à certains problèmes. Aussi l’intérêt que porte la majorité des citoyens au domaine du digital suscite au niveau des entreprises une envie d’intégrer des solutions plus modernes et plus adaptées aux demandes de la population.

Il est important de noter également que la transition numérique offre de grands avantages aux entreprises qui l’adoptent. En effet, celle-ci, lorsqu’elle est bien élaborée permet d’augmenter de manière significative la productivité de l’entreprise. Elle s’adapte au fonctionnement et aux objectifs de l’entreprise pour des résultats plus satisfaisants.

Transition numérique, efficacité énergétique, transition énergétique, gestion d’énergie, bâtiment intelligent, ville intelligente, décret tertiaire, comment ces thématiques sont-elles liées ?

Grâce à la transition numérique, vous gérez, contrôlez et économisez en temps réel le fonctionnement de votre entreprise. Ajoutez à cela, elle augmente de façon considérable la vitesse de traitement des informations.

Il faut savoir que la transition numérique permet la gestion en temps réel de tout équipement connecté. Ainsi, grâce aux logiciels de gestion et aux équipements adéquats, celles-ci permettent de contrôler à distance le fonctionnement de tout appareil numérique. La transition numérique a aussi conduit à une transition énergétique des entreprises et des foyers. Grâce aux évolutions techniques, une entreprise peut se doter d’un bâtiment intelligent pour une gestion d’énergie plus efficace en accord avec les exigences du décret tertiaire. Beaucoup de sociétés commencent déjà par suivre le pas pour créer une ville intelligente afin d’améliorer la qualité de vie et la réduction des coûts.

La transition énergétique en 2021, avec Wesby Energies, c’est plus facile !

Regardez la vidéo d’introduction

Découvrez quelques-unes des meilleures fonctionnalités de notre solution brevetée

Multi-équipements

Suivi de tout type de fluides énergétiques en temps réel : eau, gaz, fuel, électricité, qualité d’air.

Adaptable

Notre solution “plug and play” s’adapte à vos équipements existants.

Évolutive

Wesby grandit avec vous. Elle évolue selon vos besoins et dépenses énergétiques.

Découvrez Notre Gamme Wesby

Evolutive et adaptée à vos besoins et contraintes

Ex : commerce de proximité

WESBY DECOUVERTE

  • 1 WESMPCI

  • 4 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • 4 actions incluses

Ex : copropriété

WESBY CONFORT

  • 1 WESMPCI

  • 1 WESIO (actionneur UNIGRID)

  • 10 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • 8 actions incluses

Ex : centre technique municipal, établissement administratif

WESBY PREMIUM

  • 1 WESMPCI

  • 15 WESIO ou plus (actionneur UNIGRID)

  • 30 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • Jusqu’à X actions

Nos livres blancs

La consommation énergétique des bâtiments au cœur des pratiques écoresponsables

Suivez-Nous

Labellisation Par

Contactez-Nous

Tout ce que vous devez savoir sur la transition énergétique en 2021

Article par Wesby Energies

Gérez, contrôlez et économisez en temps réel avec notre solution brevetée Wesby

Durant plusieurs années, la lutte contre le réchauffement climatique est restée au cœur des débats. En effet, l’industrialisation et les comportements des populations ont fortement impacté l’environnement. La transition énergétique a alors été envisagée comme un levier puissant pour changer la donne. De quoi s’agit-il réellement, et pourquoi s’y intéresser en 2021 ?

La transition énergétique : Qu’est-ce que c’est ?

La transition énergétique désigne la transformation du système énergétique actuel en vue de le rendre plus écologique. Elle vise en effet la réduction de l’impact environnemental des énergies utilisées par les activités humaines. Cette transformation se fera grâce à l’abandon progressif du système énergétique basé sur l’utilisation des énergies fossiles comme le charbon, le pétrole, le gaz, etc. Tous ces produits énergétiques seront donc remplacés par des énergies dites renouvelables. Il s’agit plus précisément de l’énergie éolienne, solaire, hydraulique, géothermique, etc. Celles-ci sont par nature moins centralisées et ayant des sources diversifiées. Ceci constituera donc un mix énergétique qui protégera notre écosystème contre l’émission de gaz à effets de serre due aux activités humaines et industrielles.

Quelle est l’origine de ce concept ?

En 1980, les gouvernements ont senti le besoin de se réunir afin de déterminer un moyen solide de protection de la planète. En effet, il fallait trouver une manière de protéger la santé des populations tout en sécurisant les systèmes énergétiques. L’histoire de la transition énergétique nous apprend que le concept est venu de l’Allemagne et de l’Autriche. Concrétisé sous la forme d’un livre blanc, il s’est réaffirmé à Berlin, lors du premier congrès sur le sujet.

En dehors des enjeux sanitaires, la transition énergétique vise à répondre à d’autres enjeux économiques, politiques et sécuritaires. Les entreprises pourront être plus compétitives grâce à ce changement avec la diminution de leurs dépenses énergétiques. De même, il serait plus avantageux à l’économie du pays de rendre réelle son indépendance énergétique vis-à-vis des pays fournisseurs. Sur le plan politique et sécuritaire, la transition permettrait par exemple en France de réduire les coûts liés à l’utilisation de l’énergie nucléaire. Cela réduirait de même l’avènement des risques d’accident catastrophiques dus aux déchets nucléaires, comme il a été observé dans les années précédentes.

Que dit la loi sur la transition énergétique ?

En France, les autorités gouvernementales ont saisi les enjeux de la transition énergétique en votant une loi. Il s’agit de la LOI n° 2015-992 qui est relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015. Elle tient compte des enjeux politiques, économiques, sanitaires et économiques et définit les objectifs principaux à atteindre. Sa performance nécessite l’engagement des territoires, des entreprises, mais aussi ceux des citoyens à travers la réduction de l’émission de gaz à effet de serres de 40 % par rapport aux années antérieures.

Ce qui reste un objectif à atteindre avant 2030 ;

  • La réduction de la consommation énergétique primaire de fossiles de 30 % d’ici 2030 ;
  • La diminution de la consommation globale en énergie de 20 % pour 2030 et de 50 % pour l’année 2050 ;
  • La diminution du volume de déchets nucléaires d’ici 2050 ;
  • L’augmentation de l’utilisation des énergies renouvelables, soit à 40 % pour la production d’électricité et à 32 % pour la consommation énergétique d’ici 2030 ;
  • La favorisation de l’accès à ces énergies renouvelables, surtout sur le plan social en diminuant les coûts ;
  • L’augmentation des performances énergétiques des bâtiments. Pour cela, les organes étatiques proposent des aides comme le Pacte Énergie solidaire. Ceci permettrait d’isoler ses combles pour un prix forfaitaire.

La transition énergétique en 2021, une tendance ? Pourquoi ?

Pour mener la lutte contre le réchauffement climatique, la transition énergétique est l’un des outils majeurs utilisés. En 2021, elle devient un moyen de lutte plus considérable en raison des menaces liées au réchauffement climatique qui se sont intensifiées ces dernières années. Ainsi, il urge de prendre des mesures qui s’imposent, de faire respecter cette loi à tous les niveaux. Beaucoup de pays ont pris la mesure des choses et poursuivent la lutte dans ce sens.

Avec l’importance des enjeux, l’accent doit être mis sur la mise en œuvre effective des actions pour mener à bien cette lutte. L’atteinte des objectifs de la transition énergétique dépendra d’abord des solutions que le gouvernement met à disposition pour aider les citoyens et les entreprises. Après, il revient aux citoyens de revoir leurs habitudes énergétiques et aux entreprises de favoriser ce passage en faisant plus usage des énergies renouvelables.

Transition énergétique, gestion d’énergie, bâtiment intelligent, ville intelligente, décret tertiaire, comment ces thématiques sont liées ?

La transition énergétique en tant que pilier pour la lutte contre les problèmes de réchauffement climatiques oblige les autorités à créer une ville intelligente. En effet, cette transition doit passer par le déploiement des infrastructures évolutives dans les villes. Elle nécessite également la mise en place des réseaux intelligents et des technologies émergentes. Ces installations représentent de grands investissements, mais pourront rapidement être bénéfiques au bout de quelques années à l’économie nationale. Ils favorisent en effet l’optimisation de la production et l’amélioration de la performance des réseaux électriques.

Au sein de ces villes intelligentes, serait construit désormais un bâtiment intelligent pour permettre d’atteindre les objectifs de la loi sur la transition énergétique. En effet, des innovations sur le plan technologique, de l’information et de la communication seront apportées aux bâtiments pour créer une maison connectée. Il apparaît dans un sens comme la clé de la transition énergétique. Gérez, contrôlez et économisez en temps réel en faisant de votre habitation un bâtiment intelligent. Pour cela, découvrez notre gamme Wesby et optez pour le choix de la domotique qu’il vous faut.

La Gestion énergie reste par ailleurs le socle sur lequel doit se reposer ce passage progressif vers l’utilisation des énergies renouvelables. En effet, avec une gestion optimale et une prédiction de la production d’énergie, il est possible de réduire considérablement la consommation des énergies non renouvelables. De plus, la mise en place de programmes ambitieux pour atteindre l’efficacité énergétique sera citée parmi les obligations du décret tertiaire.

Vous savez désormais en quoi consiste la transition énergétique et tout ce qu’elle implique. Elle n’apparaît plus comme une tendance, mais plutôt une démarche indispensable qui permettra de protéger l’écosystème et la planète Terre.

La transition énergétique en 2021, avec Wesby Energies, ce sera une simple procédure !

Regardez la vidéo d’introduction

Découvrez quelques-unes des meilleures fonctionnalités de notre solution brevetée

Multi-équipements

Suivi de tout type de fluides énergétiques en temps réel : eau, gaz, fuel, électricité, qualité d’air.

Adaptable

Notre solution “plug and play” s’adapte à vos équipements existants.

Évolutive

Wesby grandit avec vous. Elle évolue selon vos besoins et dépenses énergétiques.

Découvrez Notre Gamme Wesby

Evolutive et adaptée à vos besoins et contraintes

Ex : commerce de proximité

WESBY DECOUVERTE

  • 1 WESMPCI

  • 4 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • 4 actions incluses

Ex : copropriété

WESBY CONFORT

  • 1 WESMPCI

  • 1 WESIO (actionneur UNIGRID)

  • 10 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • 8 actions incluses

Ex : centre technique municipal, établissement administratif

WESBY PREMIUM

  • 1 WESMPCI

  • 15 WESIO ou plus (actionneur UNIGRID)

  • 30 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • Jusqu’à X actions

Nos livres blancs

La consommation énergétique des bâtiments au cœur des pratiques écoresponsables

Suivez-Nous

Labellisation Par

Contactez-Nous

Comment reconnaître un bâtiment intelligent ?

Article par Wesby Energies

Gérez, contrôlez et économisez en temps réel avec notre solution brevetée Wesby

Au fil des années, les constructions en matière de bâtiment ont connu de réelles avancées. De l’intégration de nouveaux matériaux au développement de nouvelles architectures, le monde de l’immobilier a connu de nettes progressions. Cependant, la révolution ne s’est pas arrêtée au niveau de la structure des bâtiments. Les performances énergétiques des constructions sont de plus en plus mises en valeur, car l’énergie constitue aujourd’hui, l’une des ressources fondamentales d’un bâtiment. L’intégration des technologies de l’information et de la communication ont ainsi permis d’arriver à la construction des bâtiments dits intelligents. De quoi s’agit-il réellement ?

Définition du bâtiment intelligent

Un bâtiment intelligent, encore appelé smart building, est une construction qui dans sa conception est dotée de moyens qui permettent de contrôler sa consommation énergétique. Il a donc pour vocation de réduire les dépenses énergétiques de tous les équipements qu’il intègre. Le bâtiment intelligent utilise les technologies de l’informatique et de la communication pour mesurer, ajuster et redistribuer efficacement l’énergie électrique dont il a besoin. Le bâtiment intelligent possède trois types d’équipements dans sa structure pour assurer sa gestion énergétique. Il s’agit :

  • des équipements producteurs : chauffe-eau thermodynamique, panneaux solaires, etc.
  • des équipements consommateurs : éclairage, climatisation, chauffage, etc.
  • des équipements de stockage énergétique : batteries, etc.

Avec ces différents équipements, le bâtiment intelligent produit sa propre énergie, la stocke et trouve le meilleur moyen de la répartir pour couvrir ses besoins. Pour cela, il aura besoin des principes smartgrids utilisés dans les réseaux de distribution d’énergie. Découvrez notre Gamme Wesby pour bâtiment intelligent afin de réussir la gestion énergétique de votre construction.

À quoi ressemble un bâtiment intelligent ?

Le bâtiment intelligent est avant tout une construction moderne comme toutes les autres. Il possède donc une architecture et toutes les structures connues pour un bâtiment. D’un point de vue physique, le bâtiment intelligent ressemble donc à n’importe quel bâtiment.

La différence d’avec les autres constructions n’est donc pas visuelle, car elle se situe au niveau de la gestion énergétique intelligente qu’intègre le bâtiment intelligent. Cette dernière n’étant pas visible, elle ne saurait permettre de démarquer un bâtiment intelligent d’un qui ne l’est pas.

Pour schématiser, il est possible de décrire un bâtiment intelligent comme un ensemble qui produit lui-même l’énergie nécessaire pour couvrir tous ses besoins. Ainsi, suivant les besoins de ses utilisateurs et des équipements de consommations qu’il intègre, le bâtiment intelligent va redistribuer l’énergie de sorte qu’il n’y ait pas de consommation excessive ou de gaspillage. À travers une gestion efficiente de ses ressources énergétiques, le bâtiment intelligent s’inscrit dans le décryptage décret tertiaire pour l’optimisation de sa consommation.

Les caractéristiques du bâtiment intelligent

Le bâtiment intelligent est une sorte de construction qui présente des particularités bien distinctes. Sans elles, il ne pourra être qualifié de tel. Ainsi, les caractéristiques du bâtiment intelligent peuvent être regroupées en deux types : les équipements et le système de gestion énergétique.

Les équipements du bâtiment intelligent 

Le bâtiment intelligent produit, stocke et consomme l’énergie dont il a besoin. Pour ce faire, il est doté d’équipements qui permettent d’assurer ces fonctions. Ainsi, pour la production d’énergie, le bâtiment intelligent utilise des panneaux photovoltaïques et des capteurs thermiques solaires. L’utilisation des énergies renouvelables est donc de mise dans le bâtiment intelligent.

Pour le stockage de l’énergie produite ou récupérée, le bâtiment intelligent utilise des batteries et accumulateurs. Quand un besoin est exprimé, le système de distribution énergétique achemine la quantité nécessaire pour une utilisation optimale selon le décryptage du décret tertiaire.

La consommation énergétique est sans doute le point sur lequel le bâtiment intelligent se démarque. Comme toutes les autres constructions, il est doté d’appareils électroménagers, de luminaires, de chauffage, etc. Cependant, les équipements de consommation du bâtiment intelligent sont de classe énergétique A. Ils permettent donc de réaliser de bonnes performances énergétiques sans pour autant être défaillant.

Le système de gestion énergétique du bâtiment intelligent 

Pour une gestion optimale de sa consommation énergétique, le bâtiment intelligent intègre un système de gestion performant. Ce dernier se compose de matériels informatiques qui collectent et traitent des informations sur le bâtiment afin de définir un mode optimal de consommation énergétique.

Les smarts grids sont intégrés dans le système de gestion énergétique du bâtiment intelligent. Ils consistent à détecter les pics de consommation énergétique puis à trouver une formule d’ajustement optimal de la distribution. Avec l’intégration des smarts grids, le bâtiment intelligent gère de façon autonome sa production énergétique et ne la distribue qu’en cas de besoins. Grâce à ces systèmes intelligents, gérez vos flux énergétiques en toute simplicité.

Quelques exemples de bâtiment intelligent

Il existe dans le monde de nombreux bâtiments intelligents. Les plus célèbres sont :

Les différents réseaux qu’intègrent toutes ces constructions sont reliés entre eux par des technologies informatiques modernes. Celles-ci leur permettent un contrôle avancé dans la gestion énergétique. En France, il existe également des bâtiments intelligents. Même s’ils sont peu connus, ils se font de plus en plus populaires. Faites notre quiz décret tertiaire pour évaluer vos compétences en la matière.

Gestion d’énergie, bâtiment intelligent, ville intelligente, décret tertiaire : comment ces thématiques sont liées en 2021 ?

Le décret tertiaire est une disposition de la Loi de Transition Énergétique pour une meilleure croissance verte. C’est lui qui oblige les bâtiments du secteur tertiaire et ceux ayant une superficie supérieure à 1000 m² à réaliser des travaux pour améliorer leur performance énergétique. L’optimisation de la gestion énergétique au niveau d’une construction permet d’obtenir un bâtiment intelligent.

Une ville intelligente est un cadre de vie qui préserve l’environnement, mais surtout qui offre une qualité de vie agréable à ses occupants. Le concept d’une telle ville est d’intégrer les technologies de l’information et de la communication à ses différents réseaux. Ainsi, des données seront collectées et traitées afin de proposer une meilleure gestion des besoins énergétiques, et ce, à travers les bâtiments intelligents. La création et le développement de ces nouveaux types de construction permettent donc de se rapprocher du concept de ville intelligente.

Regardez notre vidéo d’introduction pour un bâtiment intelligent

Découvrez quelques-unes des meilleures fonctionnalités de notre solution brevetée

Multi-équipements

Suivi de tout type de fluides énergétiques en temps réel : eau, gaz, fuel, électricité, qualité d’air.

Adaptable

Notre solution “plug and play” s’adapte à vos équipements existants.

Évolutive

Wesby grandit avec vous. Elle évolue selon vos besoins et dépenses énergétiques.

Découvrez Notre Gamme Wesby pour un bâtiment intelligent

Evolutive et adaptée à vos besoins et contraintes

Ex : commerce de proximité

WESBY DECOUVERTE

  • 1 WESMPCI

  • 4 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • 4 actions incluses

Ex : copropriété

WESBY CONFORT

  • 1 WESMPCI

  • 1 WESIO (actionneur)

  • 10 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • 8 actions incluses

Ex : centre technique municipal, établissement administratif

WESBY PREMIUM

  • 1 WESMPCI

  • 15 WESIO ou plus (actionneur)

  • 30 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • Jusqu’à X actions

Nos livres blancs

La consommation énergétique des bâtiments au cœur des pratiques écoresponsables

Suivez-Nous

Labellisation Par

Contactez-Nous

Une ville intelligente, c’est quoi ?

Article par Wesby Energies

Avec l’évolution de la technologie, les nouvelles contraintes environnementales et les limites de la science sans cesse repoussées, une nouvelle idéologie est née. Il s’agit du concept de ville intelligente qui est une évolution directe de nos cités et donc le futur de l’urbanisation. Un avenir qui sera entièrement remodelé à l’image de la technologie numérique moderne. Voici pour vous un focus sur la notion de ville intelligente.

Gérez, contrôlez et économisez en temps réel avec notre solution brevetée Wesby

Définition de la ville intelligente

Une ville intelligente met la technologie au service des habitants. C’est un territoire d’échanges et de réseaux humains, commerciaux et techniques irrigué par le numérique. C’est-à-dire que l’usager est au cœur de la smart city à travers un réseau d’information. La ville intelligente est bâtie autour de 5 piliers à savoir : les transports, l’administration, le social, l’environnement et l’économie.

Les enjeux de la ville intelligente sont divers et s’intitulent en premier autour de :

  • la digitalisation de tous les secteurs d’activité ainsi que des services à la personne ;
  • l’assainissement et l’amélioration des moyens de transport ;
  • l’urbanisation éco-responsable et durable.

Ensuite, ils mettent en œuvre :

  • une économie prospère et évolutive
  • une amélioration du cadre de vie
  • un système de sécurité publique transparent et corporatif
  • une communication plus fluide et responsable entre les citoyens
  • un accompagnement sanitaire innovant et à la portée de tous.

Ainsi, dans le déploiement de ces stratégies, certaines villes vont mettre l’accent sur le développement de la mobilité des citoyens et sur les paramètres d’infrastructures. D’autres encore choisiront de s’appuyer sur l’accès, la vulgarisation des avancées numériques et sur la communication communautaire.

À quoi ressemble une ville intelligente ?

Une smart city rend la vie plus agréable. Les rues sont connectées et pensées pour interagir entre elles. Les lampadaires intelligents et connectés jouent un nombre incalculable de rôles. Entre autres, ils recueillent et transmettent des informations. Les services de ramassage des déchets peuvent savoir en temps réel le niveau de remplissage des conteneurs. Des capteurs météorologiques permettent de gérer l’arrosage automatique sans gaspillage et de détecter les fuites.

D’autres détecteurs ont pour fonction de relever et de signaler le niveau des différents types de pollution. Les nouvelles technologies à la pointe en matière de surveillance de l’activité sismique également. Vous n’aurez plus besoin d’aller relever les compteurs d’électricité ou d’eau. De plus, vous connaîtrez en temps et en heure votre consommation ainsi que la vitesse de celle-ci. Ces dispositions favorisent de précieux gains de ressources.

En cas d’accident, une alerte est automatiquement envoyée pour mettre en branle le mécanisme de secours (ceci est possible avec notre solution brevetée Wesby Energie). La télésurveillance raisonnée mise en place permet de connaître rapidement les détails de la situation. Les plans de trafics routiers seront ainsi adaptés afin de fluidifier la circulation et prévenir les incidents. Pour en apprendre plus sur ce concept innovateur, Découvrez notre Gamme Wesby pour une ville intelligente

Les caractéristiques d’une ville intelligente

Porter le citoyen au cœur du développement en améliorant sa qualité ainsi que ses conditions de vie est le principal cheval de bataille de ces villes. Les changements à apporter à chaque territoire sont réalisés en s’appuyant sur les ressources sociales et humaines. Les populations participent selon leurs qualifications. La pluridisciplinarité combinée à l’ouverture d’esprit et à la créativité de chacun d’entre eux favorise les interactions sociales dans la vie publique.

Cette hybridation des secteurs identifie les smart city à des villes coproduites entre les entités publiques et privées. Le poids de la multitude a donc une grande importance. Il s’agit de l’ensemble des individus qui se mettent en relation entre eux et qui sont capables de produire des données et de l’énergie. C’est une façon de vivre intelligente qui se ressent positivement sur tous les pans de la vie en général. Il est question notamment de culture, de sécurité, de santé, d’éducation, de tourisme, d’habitat et de cohésion sociale.

Comme nous le savons tous, l’écologie est la solution à de nombreux problèmes environnementaux. Toutefois, la mise en œuvre des mesures mises en place laisse encore à désirer. Il sera donc question de respect des engagements environnementaux. Puis d’en édicter certaines, afin de mieux soutenir la réparation de la couche d’ozone.

Les caractéristiques d’un bâtiment intelligent

Un bâtiment intelligent est en adéquation avec la notion de ville intelligente. Des matières premières utilisées, aux équipements électroménagers en passant par l’aménagement, tout est pensé pour accroître la performance énergétique de la construction. Ces défis se remportent en misant sur :

  • la synergie entre l’aménagement et les apports naturels du milieu l’orientation de la construction,
  • le fonctionnement des équipements suivant les besoins des occupants présents les options d’énergie du futur et la gestion énergétique.
  • Pour assurer l’effectivité de ces désidératas, une intelligence artificielle est souvent mise à contribution.

Exemples de ville intelligente

Depuis une décennie que le concept de ville intelligente a vu le jour, plusieurs capitales dans le monde font office de précurseurs.

Oslo

Petit bout de l’Europe, la Norvège fait une fois de plus parler d’elle à travers sa ville intelligente : Oslo. C’est un exemple palpable d’avancée en la matière, grâce à l’union des forces publiques et privées. Oslo est devenu un standard auquel toutes les autres villes peuvent s’identifier et dépasser.

Les nombreuses solutions de transport, d’éclairage innovateur et de digitale au service de la sécurité des jeunes enfants sont au cœur de ces changements. Ses réalisations depuis plus de 10 ans dans le domaine énergétique et écologique lui ont valu le titre de European Green Capitol en 2019.

Singapour

Ainsi qualifié de cité jardin, Singapour est en tête de classement. C’est un modèle de smart city qui répond totalement aux enjeux d’énergie renouvelable, d’engagement vert et de mobilité. Aussi, le consortium cleanTechPark qui est un rassemblement des industries et buildings 100 % écologiques tient une place non négligeable dans cet accomplissement.

De plus, à l’image de Singapour, Londres est très investi dans le processus de digitalisation. Avec la mise en œuvre de l’outil talk London, elle est en bonne place pour devenir une ville intelligente à part entière.

Gestion d’énergie, bâtiment intelligent, ville intelligente, décret tertiaire : comment ces thématiques sont liées ?

Devenu effectif le 23 juillet 2019, le décret 2019-771 est encore nommé décret tertiaire. C’est un éclaircissement apporté aux impératifs d’alternative pour diminuer la consommation énergétique des bâtiments, immeuble ou simple construction. Ce Décryptage du décret tertiaire concerne en priorité les secteurs professionnels, mais aussi l’usager lambda actif dans le secteur tertiaire. 

 

Ce décret est donc un ensemble de réglementations qui incitent tous les acteurs de la société à opter pour les constructions écologiques. Ceci, dans le but d’atteindre les prévisions d’une diminution d’ici 2030 de 40 % de la consommation d’énergie. Cette démarche fait partie des principaux axes sur lesquels se fondent les villes intelligentes.

Avec Wesby, la performance énergétique globale de toute une ville peut être connue et améliorée grâce aux capteurs et systèmes de contrôle installés.

Le bâtiment devient intelligent, avec Wesby Energies, votre parc immobilier devient lui aussi intelligent.

Regardez notre vidéo d’introduction

Découvrez quelques-unes des meilleures fonctionnalités de notre solution brevetée

Multi-équipements

Suivi de tout type de fluides énergétiques en temps réel : eau, gaz, fuel, électricité, qualité d’air.

Adaptable

Notre solution “plug and play” s’adapte à vos équipements existants.

Évolutive

Wesby grandit avec vous. Elle évolue selon vos besoins et dépenses énergétiques.

Découvrez Notre Gamme Wesby

Evolutive et adaptée à vos besoins et contraintes

Ex : commerce de proximité

WESBY DECOUVERTE

  • 1 WESMPCI

  • 4 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • 4 actions incluses

Ex : copropriété

WESBY CONFORT

  • 1 WESMPCI

  • 1 WESIO (actionneur)

  • 10 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • 8 actions incluses

Ex : centre technique municipal, établissement administratif

WESBY PREMIUM

  • 1 WESMPCI

  • 15 WESIO ou plus (actionneur)

  • 30 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • Jusqu’à X actions

Nos livres blancs

La consommation énergétique des bâtiments au cœur des pratiques écoresponsables

Suivez-Nous

Labellisation Par

Contactez-Nous

Que faut-il savoir sur le décret tertiaire ?

Article par Wesby Energies

Le décret tertiaire encore appelé de rénovation tertiaire a d’abord été institué par la Loi Grenelle en 2010. Il a été par la suite récupéré par la Loi sur la transition Énergétique en 2017. Finalement, en 2018, il est confirmé par la loi sur l’Évolution du Logement et de l’Aménagement et du Numérique (ÉLAN). Les professionnels et les différents acteurs du secteur du bâtiment suivaient avec impatience l’évolution de ce décret. Découvrez un décryptage complet du décret tertiaire.

Gérez, contrôlez et économisez en temps réel avec notre solution brevetée Wesby

Le décret tertiaire : de quoi s’agit-il ?

Le décret tertiaire est entré en vigueur de manière officielle à partir du 1er octobre 2019. Il vient apporter des précisions sur les modalités concernant la mise en application de l’article 175 de la Loi de Transition Énergétique pour une meilleure croissance verte. Ce décret a pour but de rendre obligatoire la réalisation de certains travaux dans le but d’améliorer la performance pour un meilleur rendement de la Gestion énergie (cliquez ICI pour lire notre article : La gestion d’énergie en 2021). Ces travaux concernent en général les bâtiments et autres locaux qui sont utilisés dans les activités du secteur tertiaire.

Dans cet article, il est dit que tous les 10 ans à compter de 2020 à 2050, les bâtiments du secteur tertiaire, encore appelés parc tertiaire, devront améliorer leur performance en énergie. Ils pourront ainsi diminuer leur consommation finale en énergie de :

  • 40 % d’ici 2030

  • 50 % d’ici 2040

  • 60 % d’ici 2050

Qui est concerné par le décret tertiaire ?

Qu’il s’agisse du public ou du privé, tous les bâtiments et les locaux qui sont utilisés pour les activités du secteur tertiaire sont concernés par le décret tertiaire. Si le propriétaire du bâtiment ou un locataire exploite le bâtiment ou un espace supérieur ou équivalant à 1000m², il devra se conformer aux dispositions prévues par le décret tertiaire. Cela concerne des activités telles que :

  • les hôtels ;
  • les hôpitaux ;
  • les écoles et universités et
  • les bureaux et administrations.

Ce décret s’applique également aux activités de gestions immobilières et d’approvisionnement en énergie. En ce qui concerne les monuments historiques, ce décret ne s’applique que si la réduction en énergie n’affecte pas leur nature et leur aspect.

Pour les propriétaires, il s’agira essentiellement de bien définir l’espace exploité par ses locataires. Il pourra ainsi mieux récupérer les informations liées à sa consommation en énergie de chacun de ses locataires. Cela lui permettra également de mieux cerner son périmètre énergétique. Cependant, il est important de distinguer les espaces privatifs et ceux communs pour respecter les droits de chaque locataire en ce qui concerne l’utilisation des espaces de la copropriété.

Toutefois, les bâtiments provisoires qui ont été construits pour une durée inférieure ou égale à deux ans ne sont pas concernés par le décret tertiaire. Il en de même pour les lieux de culte et d’adoration. Le décret ne s’applique pas non plus aux bâtiments ou aux parties de bâtiments qui sont destinés aux activités de défense, de sécurité civile ainsi que la protection intérieure de la nation.

Comment se conformer au décret tertiaire ?

En termes de gestion d’énergie, les innovations doivent faciliter la production énergétique sur le long terme. Ainsi, les gouvernements envisagent un futur énergétique décarboné. Il faut donc arriver à produire une énergie 100 % renouvelable. Cela se traduit par l’émergence des énergies solaires, éoliennes, géothermiques, hydroélectriques et osmotiques. Leurs rendements connaissent une amélioration considérable au fil des années, ce qui fait d’elles des

Il est important de connaître la dernière valeur réelle de la consommation en énergie du bâtiment. Cette valeur est appelée valeur référence et s’exprime en kWh/m²/an. Dans le cas où des travaux seraient effectués sur le local, la valeur qui sera considérée sera la consommation qui a été déclarée avant le démarrage des travaux. Il faut toutefois préciser que la valeur de référence doit équivaloir à une année d’exploitation complète du bâtiment. Il est donc impératif de rendre disponibles les valeurs des consommations de chaque mois au cours d’une année.

En effet, toutes ces données devront être transmises à partir de 2021 sur la plateforme de l’Observatoire de la Performance Energétique, de la Rénovation et des Actions du Tertiaire (OPERAT). C’est cette plateforme numérique, créée par l’Agence de la transition écologique (ADEME) qui se charge de recueillir les données du parc tertiaire. C’est ainsi que les calculs pourront être faits pour apprécier si les objectifs ont été atteints ou non.

Ce décret a pour objectif de créer un bâtiment dont la consommation en énergie peut être contrôlée et centralisée. Chaque bâtiment qui se sera conformé à ce décret sera donc transformé en bâtiment intelligent et viendra s’intégrer dans les villes intelligentes du futur. Cela semble donc très intéressant pour chaque entreprise de se conformer.

Connaissez-vous le décret tertiaire faites le test !

Non-conforme au décret tertiaire, quelles sont les sanctions prévues ?

Le décret tertiaire a mis en place un dispositif de sanctions qui fonctionne en système de paliers de manquement. Le premier palier de manquement qui est considéré est lorsque le locataire ou le propriétaire ne transmet pas les données qui sont demandées dans les temps. En effet, lorsqu’il ne fournit aucun motif qui justifie l’absence des données, il recevra une mise en demeure de la part du Préfet. Il aura donc pour obligation de fournir lesdites informations dans un délai de rigueur de 3 mois. Passé ce délai, si les données ne sont toujours pas disponibles, le Préfet pourra alors publier sur un site internet officiel, la liste des mises en demeure qui sont restées sans suite.

Dans le cas où les objectifs de réduction ne sont pas atteints et qu’il n’y a aucune justification officielle, le préfet aura la possibilité de procéder à une mise en demeure des concernés. Ils auront alors l’obligation de fournir un planning détaillé des actions adéquates à mener avec obligation stricte de s’y conformer. Dans le cas où le planning engage aussi bien le bailleur que le preneur, ils devront faire mention des actions pour lesquels chacun d’eux s’engage. Ce document comporte un échéancier qui précise les délais de chaque action et leurs projets de financement. L’ensemble de ces documents est transmis au Préfet pour analyse et approbation.

Si éventuellement ce document n’était pas transmis dans un délai de 6 mois, le préfet a la possibilité de mettre en demeure le bailleur et/ou le preneur. Ils auront alors l’obligation d’établir chacun un planning détaillant les actions de chacun en fonction de leurs obligations dans un délai de 3 mois. Il leur sera notifié que si le planning n’était pas transmis à temps, le préfet pourra donc publier sur le site officiel la liste des mises en demeure qui sont restées sans suite.

S’il arrivait que les assujettis ne se conforment pas à cette seconde mise en demeure, le préfet pourra les soumettre à une amende de 1500 euros pour les personnes physiques et de 7500 euros pour les personnes morales. Cette amende est proportionnelle aux différents manquements qui auraient été constatés.

” Avec Wesby Energies, vous pouvez répondre aux obligations légales du décret tertiaire en vous inscrivant dans une démarche RSE. “

Guillaume LEVEQUE – PDG

Regardez la vidéo d’introduction

Découvrez quelques-unes des meilleures fonctionnalités de notre solution brevetée

Multi-équipements

Suivi de tout type de fluides énergétiques en temps réel : eau, gaz, fuel, électricité, qualité d’air.

Adaptable

Notre solution “plug and play” s’adapte à vos équipements existants.

Évolutive

Wesby grandit avec vous. Elle évolue selon vos besoins et dépenses énergétiques.

Découvrez Notre Gamme Wesby

Evolutive et adaptée à vos besoins et contraintes

Ex : commerce de proximité

WESBY DECOUVERTE

  • 1 WESMPCI

  • 4 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • 4 actions incluses

Ex : copropriété

WESBY CONFORT

  • 1 WESMPCI

  • 1 WESIO (actionneur)

  • 10 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • 8 actions incluses

Ex : centre technique municipal, établissement administratif

WESBY PREMIUM

  • 1 WESMPCI

  • 15 WESIO ou plus (actionneur)

  • 30 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • Jusqu’à X actions

Nos livres blancs

La consommation énergétique des bâtiments au cœur des pratiques écoresponsables

La gestion d’énergie

Article par Wesby Energies

Gérez, contrôlez et économisez en temps réel avec notre solution brevetée Wesby

Adopter un système de gestion d’énergie a pour but de réduire la consommation énergétique. De même, il optimise le confort dans un bâtiment. Il requiert l’installation des systèmes automatisés et modernes qui constituent une solution énergétique efficace. Ces innovations sont plus présentes dans les bâtiments intelligents, maillons des villes intelligentes. Ces solutions permettent de réaliser des économies financières conséquentes. De plus, elles sont très utilisées dans les installations écologiques et présentent de nombreux avantages. Voici tout ce qu’il faut savoir sur une bonne gestion énergétique.

La gestion d’énergie en 2021, c’est quoi ?

En 2021, la question de gestion d’énergie est au cœur des débats. La question la plus récurrente et importante est : Comment réaliser des économies avec la multiplication des appareils électroménagers et numériques ? Pour y répondre, des solutions adéquates sont proposées pour réaliser de réelles économies. Gérez, contrôlez et économisez en temps réel, voilà ce que ces solutions vous permettent de faire. Ainsi, il est possible de réduire sa consommation énergétique par des actions simples.

Il s’agit :

  • d’éteindre ses appareils électriques la veille ;

  • de baisser son chauffage ;

  • de bichonner son réfrigérateur ou son congélateur ;

  • d’utiliser les fonctions “éco” des appareils, etc.

Ces solutions consistent aussi à substituer les énergies coûteuses par des énergies moins chères. En 2021, les énergies renouvelables sont fortement recommandées. Elles permettent non seulement de réduire les charges allouées à l’électricité, mais aussi de diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Par la même occasion, vous luttez contre le réchauffement climatique.

Les différents types d’énergies renouvelables utilisés en 2021 sont les suivantes :

  • l’énergie solaire : elle est produite soit par le rayonnement lumineux du soleil grâce à des panneaux photovoltaïques, soit par le solaire thermique.

  • l’énergie éolienne : elle provient du vent.

  • l’énergie hydraulique : elle est issue des grands barrages.

  • la biomasse : elle provient des matières organiques d’origine végétale.

  • la géothermie : elle est tirée de la chaleur des aquifères du sous-sol, etc.

Toutes ces énergies reposent sur des matières premières illimitées.

Le futur en termes d’innovation

En termes de gestion d’énergie, les innovations doivent faciliter la production énergétique sur le long terme. Ainsi, les gouvernements envisagent un futur énergétique décarboné. Il faut donc arriver à produire une énergie 100 % renouvelable. Cela se traduit par l’émergence des énergies solaires, éoliennes, géothermiques, hydroélectriques et osmotiques. Leurs rendements connaissent une amélioration considérable au fil des années, ce qui fait d’elles des énergies du futur.

Toutefois, elles n’ont pas encore réussi à remplacer le gaz, le pétrole ou le nucléaire. Le défi pour les années à venir reste donc de proposer des solutions innovantes meilleures que celles existant à l’heure actuelle. De même, il est possible de recourir à des systèmes innovants pour mieux maîtriser la consommation d’énergie. Ceux-ci permettent de suivre de près les fluides énergétiques en temps réel. Ces systèmes s’adaptent aux besoins de chaque ménage et entreprise. Ils se révèlent bénéfiques pour réaliser des économies.

Par ailleurs, le décret n°2019-771 du 23 juillet 2019, aussi appelé décret tertiaire (cliquez ICI pour lire notre décryptage), stipule que tous les bâtiments hébergeant une activité tertiaire du secteur public ou privé doivent obligatoirement mener des actions pour réduire la consommation d’énergie finale. Il représente pour les propriétaires et les locataires une opportunité de faire plus d’économie.

La mise en œuvre de ce décret se déroule en plusieurs étapes. La première consistera à fournir des données utiles pour assurer le suivi de la mise en usage de cette réglementation sur la rénovation énergétique. Elle commencera à partir de septembre 2021.

Ces données seront transmises sur la plateforme numérique OPERAT qui constitue un outil servant à centraliser et à faciliter le traitement des données énergétiques du bâtiment. L’étape suivante consiste à optimiser la consommation énergétique pour atteindre 40 % de baisse d’ici 2030.

Pour atteindre cet objectif, il faudra recourir à l’intelligence artificielle. Elle combine les capteurs qui collectent des informations et optimisent les performances énergétiques d’un bâtiment. Ainsi, les budgets seront maîtrisés et les objectifs de réduction d’énergies seront atteints.

La gestion d’énergie et les économies financières

La gestion d’énergie est indispensable pour les personnes qui souhaitent réaliser des économies financières. Sa mise en œuvre permet de diminuer considérablement la consommation électrique. De plus, elle permet de suivre la consommation des appareils à distance. Ainsi, chaque utilisateur peut réguler les émetteurs de chaleur et limiter la puissance électrique du chauffage par exemple en tenant compte de la chaleur extérieure.

Un système de gestion d’énergie permet aussi de mieux gérer les délestages. En plus, les utilisateurs d’une solution de gestion de chauffage ont droit à une réduction de la TVA à hauteur de 5,5 % quand elle est installée par un professionnel qualifié RGE.

Un outil pour gérer vos énergies, quelles sont les possibilités ?

Plusieurs possibilités existent pour ceux qui recherchent un outil de gestion d’énergie. Le premier est le système de gestion technique du bâtiment. Il permet de maîtriser depuis un poste central les appareils qui lui sont connectés. Il fonctionne à partir des capteurs et des actionneurs. Ces derniers lui permettent d’enregistrer régulièrement les courbes de températures. Cela lui permet d’établir des historiques, les bilans, des analyses de dérives, les études comparatives, etc. De fait, vous disposez d’un contrôle total de vos installations.

L’autre possibilité pour vous est d’installer une interface intuitive. Elle vous permettra de suivre, gérer et contrôler votre consommation énergétique. Il s’agit d’un système facile à installer sur les équipements dans un court laps de temps. En outre, elle s’installe sur les équipements déjà existants. De même, elle est évolutive, donc elle s’adapte à vos dépenses et à vos besoins en énergie.

Gestion d’énergie, bâtiment intelligent, ville intelligente, comment ces thématiques sont-elles liées ?

Il existe un lien étroit entre les termes gestion d’énergie, bâtiment intelligent et ville intelligente. Les villes, notamment les plus grandes, adoptent des systèmes technologiques avancés afin de réduire leur impact sur le changement climatique. Elles deviennent ainsi des villes intelligentes. Elles mettent en œuvre une économie intelligente et un mode de vie intelligent afin d’obtenir un environnement intelligent.

Cependant, avant d’arriver au stade de ville intelligente, il faut commencer par des bâtiments intelligents qui utilisent un système de gestion d’énergie. En effet, pour réinventer la vie urbaine, il faut favoriser l’installation des bâtiments qui devront être intelligents afin de simplifier et améliorer la gestion de l’énergie.

Une ville intelligente répond aux diverses préoccupations des habitants que ce soit dans le domaine de la santé, des moyens de déplacements, de la nature, de l’alimentation, de la consommation d’énergie, etc. Elle crée une corrélation entre développement humain et développement urbain.

La gestion d’énergie en 2021, avec Wesby Energies, ce sera une simple procédure !

Regardez la vidéo d’introduction

Découvrez quelques-unes des meilleures fonctionnalités de notre solution brevetée

Multi-équipements

Suivi de tout type de fluides énergétiques en temps réel : eau, gaz, fuel, électricité, qualité d’air.

Adaptable

Notre solution “plug and play” s’adapte à vos équipements existants.

Évolutive

Wesby grandit avec vous. Elle évolue selon vos besoins et dépenses énergétiques.

Découvrez Notre Gamme Wesby

Evolutive et adaptée à vos besoins et contraintes

Ex : commerce de proximité

WESBY DECOUVERTE

  • 1 WESMPCI

  • 4 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • 4 actions incluses

Ex : copropriété

WESBY CONFORT

  • 1 WESMPCI

  • 1 WESIO (actionneur)

  • 10 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • 8 actions incluses

Ex : centre technique municipal, établissement administratif

WESBY PREMIUM

  • 1 WESMPCI

  • 15 WESIO ou plus (actionneur)

  • 30 capteurs d’ambiance

  • 1 capteur température extérieur

  • 1 capteur IOT compteur électrique

  • 1 capteur IOT compteur gaz

  • 1 capteur IOT compteur d’eau

  • Jusqu’à X actions

Nos livres blancs

La consommation énergétique des bâtiments au cœur des pratiques écoresponsables

Suivez-Nous

Labellisation Par

Contactez-Nous

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound